Paris en VF sous-titrée

Partir à la découverte de Paris et la Région Parisienne

Un petit coin d’Italie au coeur du Marais

Si vous avez envie de vous promener dans un quartier animé et de découvrir une cuisine ensoleillée et raffinée, c’est ici qu’il faut vous arrêter !

On trouve dans la rue François Miron des spécialités culinaires rares et originales venant de tous les pays. L’Italie manquait. Dino et Nathalie ont comblé cet oubli.

Fuxia L’épicerie, est une chaine de restaurants-épiceries italiens. La déco est composée d’étagères garnies de produits italiens (venant de Sicile, de Vénétie ou encore de Parme) qu’une large baie vitrée permet de voir depuis la rue. Il y a de grandes tables d’hôtes, conviviales, pour s’installer jusqu’à 10 convives et des petits coins plus intimes. Chacun y trouve son compte ! La terrasse de 40 places est prise d’assaut dés qu’un petit rayon de soleil (venu d’Italie peut-être ?) pointe son nez !

La carte offre un large choix de pâtes (entre 15 et 17 euros) et si vous avez de la chance vous pourrez peut-être gouter un risotto aux truffes à coupler le souffle ! Pour finir le repas, la maison propose une carte de 8 jolis desserts italiens au prix unique de 6 euros.

Sept ans après la première ouverture, rue Richelieu, le concept du restaurant Fuxia s’est développé. Aujourd’hui Fuxia L’Epicerie c’est 9 restaurant-épicerie-traiteur dans Paris…vous n’avez que l’embarras du choix !

Fuxia L’Epicerie – rue françois Miron – 75004 Paris

Les 8 autres adresses Fuxia L’Epicerie à Paris (par ordre d’ouverture) :

45 rue de Richelieu, Paris 1e

25 rue des Martyrs, Paris 9è

40 rue de Ponthieu, Paris 8è

51 rue des Martyrs, Paris 9è

69 place du Docteur Felix Lobligeois, Paris 17è

42 place du Marché Saint-Honoré, Paris 1er

91 avenue Raymond Poincaré, Paris 16è
1 avenue Victor Hugo, Centre national de la Danse de Pantin (93)

drapeau-uk1 Version anglaise du billet

20 mai 2009 Posted by | 4e arrondissement, Restaurant | , | Un commentaire

L’ébouillanté

l-ebouillante,15074A quelques pas du Pont Marie où la circulation est bruyante, il suffit de tourner derrière l’église Saint-Gervais pour découvrir une rue piétonne étonnamment calme. Une façade bleue attire notre regard et à la lecture de la carte à l’entrée, c’est notre curiosité qui est piquée ! « L’ébouillanté », mais qu’est-ce que c’est ? Un salon de thé ou une salle d’exposition ? Les deux mon capitaine ! L’ébouillanté perpétue l’histoire du lieu, lorsque le peintre Gali, qui résidait à cette adresse transforma en 1977 son atelier de peinture en salon de thé. L’ébouillanté est une pause dans le temps où il fait bon déguster un thé indien à la cardamome, ou un Crumble (croustillant de flocons d’avoine) aux abricots et fruits rouges (tout simplement délicieux !).

A l’heure du diner ou du déjeuner, ne manquez pas les grandes salades composées ou les fines crêpes Tunisiennes de semoule fourrées. Les assiettes sont copieuses et le service agréablement décontracté.

L’ébouillanté – 6, rue des Barres – 75004 Paris
Métro : Hôtel de Ville, Saint-Paul, Pont Marie
Téléphone : 01 42 71 09 69

drapeau-uk1Version anglaise du billet

11 mai 2009 Posted by | 4e arrondissement | , | Un commentaire

Les ruches de Paris

Des ruches à Paris…une idée folle ? Que nenni ! Les ruchers, à Paris existent depuis le XIXe siècle lorsque les populations rurales, fraîchement arrivées en ville, pouvaient entretenir des ruches près des habitations. Aujourd’hui il n’en reste plus beaucoup, certes, mais on compte encore quelques essaims d’abeilles dans la capitale : au jardin du Luxembourg (Paris 6e) qui abrite une vingtaine de ruches, dans le Parc Georges Brassens (Paris 15e), sur le toit de l’Opéra Garnier (Paris 9e) et sur le toit de l’Hôtel Eiffel Park (Paris 7e).

Il paraitrait que le miel de ville (appelé aussi le miel béton) serait plus pure que celui des champs ! En effet, les champs étant très polluées par les pesticides, nos fleurs citadines, malgré la pollution environnante seraient moins contaminées.

En savoir plus
Le blog de l’hôtel Eiffel Park
Le rucher des jardins du Luxembourg et du Parc Georges Brassens
Les petites reines de l’Opera garnier

drapeau-uk1 Version anglaise du billet

11 mai 2009 Posted by | Insolite, Paris | , , , | Un commentaire

A quoi ressemblera le futur coeur de Paris ?

Pour répondre à cette question, la Ville de Paris vient d’ouvrir un local (1, rue Pierre Lescot) d’information du public consacré au projet de réaménagement du site des Halles.

Tous les Parisiens et les Franciliens sont invités à venir découvrir le futur visage du coeur de Paris, dont les travaux commenceront dès 2010, pour une livraison de la Canopée (qui sera la nouvelle architecture pour le forum des Halles) et du jardin en 2013.

Les visiteurs y trouveront une exposition présentant l’ensemble du projet, la maquette de la Canopée et du jardin, une documentation en consultation libre, des projections vidéo et une borne internet. Des agents formés en architecture et urbanisme assureront l’accueil et l’information des visiteurs, du lundi au samedi de 16h à 19h30 et dès 12h30 les mercredis et samedis.

En attendant le désagrément des travaux ce projet est probablement le plus gros projet parisien de notre décennie. Nul doute qu’il fera couler beaucoup d’encre !

drapeau-uk Version anglaise du billet

28 avril 2009 Posted by | 1e arrondissement, Paris | , , | Un commentaire

Paris est la ville la plus accueillante du monde !

img_3200La Ville de Paris vient de se voir décerner le titre de « ville la plus accueillante du monde » par le groupe d’édition américain Condé Nast.

Les lecteurs du magazine Traveller ont placé Paris (avec une note de 93.33/100) devant New York, Sydney, Rome, Barcelone et Londres, notamment en termes de culture, de gastronomie et de patrimoine.

Voilà qui fait du bien !!!!

Les villes d’Amsterdam (75,04/20), Berlin (73,74/100) et Hong Kong (72,11/100) ferment le classement.

drapeau-uk1 Version anglaise du billet

23 avril 2009 Posted by | Paris | | Un commentaire

Le printemps arrive !

Ce week-end, le soleil était radieux et réveilla en nous l’envie de lézarder sous ses rayons.   Nous avons choisi de nous promener dans le parc Schlumberger, se trouvant dans le haut de la ville, sur les buttes de Cormeilles en Parisis.

Je vous conseille la visite de ce parc trés agréable d’oû l’on peut admirer une vue splendide sur Paris. On y trouve également une aire de jeux pour les enfants. Des statues ornent les allées et il est trés facile de se trouver un petit coin tranquille au soleil.

Ce parc de huit hectares appartenait à Guy Patin, doyen de la faculté de médecine. La famille Schlumberger a racheté le domaine et vendu la plus grande partie de ses jardins en 1977 au Département du Val d’Oise.  Malgré les dégâts de la tempête de décembre 1999 (le parc a perdu plus de 400 arbres), on y recense encore 27 essences d’arbres dont certains sont plus que centenaires : les hêtres, les houx et les ifs y côtoient des érables, des séquoias et des féviers d’Amérique, mais aussi des pommiers, des poiriers ou des merisiers.
Il a été totalement réouvert au public à la fin de l’été 2002.

Parc Schlumberger – Route stratégique (D 122) – 95240 Cormeilles-en-Parisis
Entrée libre du 1er octobre au 31 mai: tous les jours de 8h30 à 17h30 et du 1er juin au 30 septembre: du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30, samedi et dimanche de 8h30 à 20h

drapeau-uk Version anglaise du billet

18 mars 2009 Posted by | 95 - Val d'Oise | , | Un commentaire

Découverte du thé chinois

Instants Nature, de Nature et Découvertes, propose des balades, conférences, visites, ateliers à des prix modestes. Par ce biais, j’ai découvert Sylvette de Guyenro qui a fondé Couleur Orient, une association dont le but est de faire connaitre le thé en France. Plus spécialement les thés de Chine et de Taiwan, seuls pays à produire les 6 couleurs de thé.

Sylvette de Guyenro a découvert le thé au cours d’un voyage à Taiwan et s’est intéressée à cet univers fascinant du thé qui est encore très peu connu en France. Elle s’est initiée aux subtilités des différents thés chinois par une des meilleures spécialistes des thés de Chine en France : Nadia Bécaud.

Le 7 mars, avait lieu à la maison des associations de 14e arrondissement un atelier sur la découverte du thé et de ses 6 couleurs : blanc, vert, jaune, bleu-vert, rouge et noir.

Cela fait presque 2 ans maintenant que je ne bois plus de café et que je consomme que du thé ou des infusions. Je souhaitais en savoir plus sur cette boisson millénaire tant réputée et comportant tant de variétés.

theLors de cet atelier, nous avons appris à connaitre les différentes variétés de thé, les étapes de fabrication et les méthodes de travail des feuilles et des bourgeons de thé, les temps d’infusion, la température de l’eau…Pour finir, nous avons dégusté un thé wulong de la province Fujian, la 1e région productrice (1/5e de la production chinoise). Nous dégusté le même thé infusé 7 fois de suite (ce qui est la manière traditionnelle de boire le thé wu long). C’est une manière très intéressante de boire du thé. Chaque infusion a un goût bien différent : corsé au début, puis plus doux, différents goûts de fruits se succèdent…c’est très surprenant !

Couleur Orient organise différents ateliers aux cours desquels l’on peut découvrir et acheter du thé et des accessoires à des prix intéressants.

Chaque année, Sylvette retourne à Taiwan pour rencontrer des producteurs, visiter leurs jardins de thé et goûter leurs thés de printemps. Elle en profite également pour visiter des potiers et des artisans spécialisés dans les accessoires pour le thé.

Elle part d’ailleurs courant mars et proposera courant mai une séance dégustation et ses dernières trouvailles…à ne pas manquer !

drapeau-uk1 Version anglaise du billet

11 mars 2009 Posted by | 14e arrondissement | , | Un commentaire

Jérome Commandeur se fait discret

jerome-commandeur-au-palais-des-glacesNous avons découvert Jérome Commandeur par hasard sur la chaine 99 de la freebox. Cette chaine permet aux utilisateurs de télécharger des vidéos « perso ». Il arrive fréquemment que les vidéos téléchargées soient des copies de films, émissions et spectacles. En général elles ne restent pas très longtemps, Free se chargeant probablement de les effacer au fur et à mesure.

Le fait est que ces téléchargements ont parfois du bons, puisque nous y avons découvert le sketch sur Facebook de Jérome Commandeur et cela faisait bien longtemps que je ne n’avais pas autant rit devant un artiste comique. En cherchant sur internet, nous avons découvert que cet artiste donnait actuellement un spectacle au Palais des Glaces jusqu’au 28/03/09. Ni une, ni deux, nous avons commandé des places pour aller le voir et nous n’avons pas été déçus.

Jérome Commandeur a été découvert à Graines de star en 1997. Il a animé une émission « Rince ta baignoire » sur France 2 de 1998 à 2000.  Dany Boon le rencontre dans les locaux de la radio « Rires et chansons » et décide de lui donner un rôle dans « Bienvenue chez les Ch’tis ». Vous savez l’inspecteur des services publics qui vient vérifier  la bonne foie de la candidature de mutation en tant qu’handicapé de Gad…c’était lui !

Depuis, Dany Boon, produit et met en scène son spectacle au Palais des Glaces « Jérôme se fait discret ».

Son sketch « Facebook » a été visionné plus de 300 000 fois sur Internet !

Si vous le pouvez, courrez au Palais des Glaces pour découvrir Gisèle, une secrétaire ménopausée au conseil général de l’Essonne; Bibi, le routier « sympa mais qui faut pas faire chier » ; Pénélope, une étudiante espagnole alter-mondialiste.

Jérôme Commandeur ; un artiste qui monte, qui monte…et qui deviendra grand !

DATES
Spectacle du 16/09/2008 au 28/03/2009, tous les mardis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis à 20h00, Petit Palais, durée : 1h10.
Palais des Glaces : 37, faubourg du temple – 75010 PARIS.

Voir la vidéo « Le week end entre collègue »

jerome-commandeur-week-end-entre-collegues

21 février 2009 Posted by | 10e arrondissement, Paris, Spectacle | , , | Laisser un commentaire

La fleur de sel

Voici une belle surprise pour ce restaurant perdu aux milieu d’une zone pavillonnaire de la Garenne-Colombes (92). Un personnel charmant, même dans le coup de rush étourdissant d’un soir aussi chargé que celui de la Saint Valentin. Une adresse à retenir et à conseiller.

Le chef est une attraction à lui tout seul. Il est amical sans être familier… J’ai même eu droit à une petite rose en sortant du restaurant. Nous étions les derniers à partir et personne d’autre n’a eu droit à cette attention ! Nous avons pu emporter la bouteille de vin que nous n’avions pas terminé. Un geste bien rare en France et pourtant si appréciable. Nous l’avons terminée le lendemain, ce qui nous a permis de mieux l’apprécier car il était bien meilleur du fait d’avoir respiré toute la nuit.

Menu de Saint-Valentin :

  • Tartare de saint-jacques, thon et mangue, avec huile vanillée : la mangue donne un petit gout d’évasion sur un plat assez connu qui devient de ce fait original.
  • Filet de taureau et béarnaise à la menthe : je n’ai jamais eu un aussi gros morceau de viande dans mon assiette, et surtout je n’ai jamais mangé de viande aussi tendre et fondante !
  • Gratin de poires au champagne :  là encore la quantité et la qualité étaient présents. Un dessert léger et délicieux.
La fleur de sel : 20 avenue de Charlesbourg, 92250 La Garenne Colombes
Téléphone : 01 42 42 30 83
drapeau-uk Version anglaise du billet

15 février 2009 Posted by | 92 - Hauts-de-Seine, Restaurant | | Un commentaire

Une Saint Valentin en Cab !

nous-et-la-deux-chevaux2La Saint Valentin tombant cette année un samedi, je souhaitais en profiter pour sortir du simple diner et nous offrir une journée détente rien que tous les deux.

Je décidais donc d’offrir à mon chéri une balade dans Paris…dans ce qui fut sa première voiture de jeune permis…une deudeuche !

Venise a ses gondoles, New York a ses taxis et Paris… ses 2CV !

Depuis 2003, 4 roues sous un parapluie propose des balades au cœur de Paris, dans la plus mythique des voitures décapotables.

RDV à 15h00, devant l’Opéra Garnier, sous un soleil radieux mais un fond de l’air plutôt frisquet (5°C). Nous découvrons une deux-chevaux noire et grise, décapotée et gardée par notre guide et son béret !

La 2CV offre une vue panoramique imprenable. Assis à l’arrière de cette deudeuche décalée et cosy, nous partons pour 1h30 de découverte de Paris Méconnu.

Les passants nous regardent étonnés et souriants et le toit ouvert nous permet de laisser vagabonder notre regard où bon nous semble.

L’originalité de la balade nous a beaucoup plu. Mais nous avons été déçus sur deux points : nous n’avons pas vu la moitié de ce qui était prévu dans l’itinéraire et la deuxième partie de la balade, notre guide était beaucoup moins bavard qu’au début. Il s’est passé une vingtaine de minutes sans qu’il ne dise rien. Le tarif à deux est assez cher…trop au vue de la prestation.

Cela restera néanmoins un très bon souvenir.

drapeau-uk1 Version anglaise du billet

15 février 2009 Posted by | Insolite, Paris | , | 2 commentaires